poSP6GF2RhL1hHb8L1LYssorERYwW32AWwhofgkA

Dans cet article nous allons parler du plastique recyclable et recyclé. 

Aujourd’hui, le plastique s’élève à 8,3 milliards de tonnes, dont la plupart sont des produits jetables à usage unique qui finissent par devenir des déchets. Il y a deux issues à nos déchets : le recyclage ou la décharge. 91% de nos déchets plastique n’est pas recyclé et seulement 12% est incinéré. Le reste ? Il se situe dans l’océan, c’est-à-dire 5 à 13 millions de tonnes, en décharge et dispersé un peu partout sur notre planète. D’ailleurs, en 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans l’océan. De quoi s’alarmer sur la gestion de nos déchets et nous motiver à trier pour recycler, et à acheter recyclé.

 

Quels sont les différents types de plastique recyclable ?

 

Malgré ce qu’on entend un peu partout, on peut compter en réalité seulement 4 grandes familles de plastiques recyclables. 

  • Le PP (Polypropylène)
  • Le PET (Polyéthylène Téréphtalate)
  • Le PEHD (Polyéthylène Haute Densité)
  • Et le PEBD (Polyéthylène Basse Densité)

Et 7 types de plastique :

  • Le PP (Polypropylène) :  vaisselle en plastique, pots de yaourts, pots de margarine et de beurre, jouets pour enfants, gourdes, pailles...
  • Le PEHD (Polyéthylène Haute Densité) : bouteilles de détergents, jus de fruits, bouteille de lait...
  • Le PVC (Polychlorure de vinyle) : bouteilles d’eau, bouteilles de shampoing, film plastique...
  • Le PEBD (Polyéthylène Basse Densité) : sacs et emballages plastiques, sacs poubelles...
  • Le PET (Polyéthylène Téréphtalate) : bouteilles de boissons gazeuses, bouteilles d’huile de cuisine...
  • Le PS (Polystyrène) : couverts et gobelets jetables, boîtes de hamburger, stylos, étuis CD, isolant thermique...
  • Tout autres plastiques :  Cd, nylon, acrylic, lunettes de protection...

 

Cependant, certains plastiques qui composent ces familles présentent des risques. En effet, le PET se recycle à 100% mais tout comme le PVC, il est considéré comme potentiellement dangereux pour l’usage alimentaire. De plus, le PP a été récemment mis en doute par des chercheurs canadiens, il ne serait apparemment pas recyclable ou en tout cas par autant que qu’on nous le fait croire. Mais encore, le PS est considéré comme potentiellement dangereux, notamment en cas de combustion. Enfin, tout autre plastique est potentiellement dangereux et toxiques.

 

Comment sont-ils recyclés ?

 

Une fois récoltés, les déchets plastiques recyclables sont triés par famille de plastique puis amenés en usine de traitement. Dans ces usines, le plastique est lavé, puis broyé en paillettes. Ensuite, ces paillettes sont de nouveaux lavées, puis placées dans l’eau pour séparer les types de plastiques et enfin envoyées dans des sociétés spécialisées de recyclage. Le recyclage des différents plastiques est assez similaire, seules quelques étapes et le produit final changent.

Prenons l’exemple des bouteilles transparentes en plastique recyclable que nous utilisons chez Almadie pour créer nos produits. Le processus de recyclage se fait par un tamis. Les bouteilles sont secouées pour enlever les petits déchets et de la vapeur est diffusée pour décoller les étiquettes. La bouteille ainsi que son bouchon sont broyés en paillettes. Ensuite, ces paillettes sont lavées pour enlever la colle, et placées dans l’eau pour se séparer en deux types de plastique : le polyéthylène haute densité (PHD) qui flotte et le polyéthylène téréphtalate (PET) qui coule. Pour finir, ils sont envoyés dans des sociétés spécialisées pour les transformer en tissu, en rembourrage, en nouvelle bouteille et plus encore comme les produits d’Almadie.

 

Quels sont les labels environnementaux ou écolabels à vérifier ?

 

Il y a plusieurs labels dont certains connus de tous. Malgré cela, il est quand même difficile de savoir leurs différences et de comprendre réellement ce qu’ils signifient. C’est pourquoi nous allons vous faire un rapide résumé des principaux labels à retenir.

 

Le point vert signifie seulement que le producteur du produit adhère au dispositif de valorisation des emballages et paye une contribution à l'un des deux éco-organismes spécialisés dans les emballages : Eco-Emballages ou Adelphe.

 

La boucle de Möbius, qui est la plus connue, est le logo universel des matériaux recyclables. Il indique que le produit ou l’emballage est recyclable.

 

La boucle de Möbius vide avec un % au centre désigne un produit ou l’emballage est fabriqué à partir de matériaux recyclés et le pourcentage mentionne la part de produits recyclés dans le produit.

 

Le signe qui ressemble à la boucle de Möbius mais en forme de triangle avec un chiffre au centre est l’écolabel des emballages plastique et désigne le type de plastique qui est recyclable dans le produit. 1 pour PET, 2 pour PEHD, 3 pour PVC, 4 pour PEBD, 5 pour PP, 6 pour PS et 7 pour tout autre plastique.

 

En quoi c’est bénéfique ?

 

Le recyclage du plastique est bénéfique pour la planète. En effet, il permet une grande économie en énergie, en CO2 et en ressource naturelle. Sachant qu’une tonne de plastique recyclé permet d'économiser 830 litres de pétrole. Donc, cela permet de minimiser le réchauffement climatique par le fait de ne pas avoir à les brûler, et d’éviter la pollution de la faune et la flore.

 

Mais il est aussi bénéfique pour notre santé. Recycler c’est éviter la pollution des sols et des océans, et donc éviter de nous empoisonner. Pourquoi ? Parce que notre nourriture vient des sols comme les fruits et légumes, du bétail qui lui aussi se nourrit des sols pollués et des océans comme le poisson. Donc nous ingérons directement ce plastique qui sont en réalité des micro-plastiques. Recycler c’est aussi diminuer la production de CO2 qui est mauvais pour notre santé.

 

Pour les produits d’Almadie, cela les rend plus facile à nettoyer (c’est-à-dire à l’eau), résistant aux intempéries (à la pluie et le soleil) et donc à la moisissure. Cela fait que nos produits sont indoor et outdoor, incassables c’est du plastique souple et tressé, et encore bien d’autres qualités.

 

         Astuce :

 

Un boitier qui se nomme « Uzer » a été créé afin de vous permettre de ne pas vous tromper lors de votre tri. Il sac les code-barres de vos emballages et vous dit dans quelle poubelle le mettre. Il vous indique même quelles parties sont recyclables est celles qui ne le sont pas. Cette application est intelligente car elle s’adapte au tri de votre ville lorsque vous rentrez votre adresse. De plus, un système de point qui vous fera gagner des cadeaux est disponible.

 

Pour conclure, des tonnes de plastique polluent notre planète et notre santé. Son recyclage semble être une solution car il permet d’éviter la pollution des sols et des océans, et par la même occasion de réduire notre impact écologique par rapport à une production à partir de nouveaux matériaux. En moyenne, un français consomme 15 kilos de déchets plastiques recyclables par an, c’est pourquoi il est important de trier ses déchets. Alors trions et achetons recyclé !