" Roissy 14H45, vol direct Paris-Dakar. Pas de retard, bagages intacts. Je ne savais pas ce qui m’attendait là-bas, je savais juste qu’il fallait que j’y aille. Besoin de rencontrer des gens, de m’ouvrir, de m’inspirer, de respirer. S’imprégner du savoir-faire traditionnel, l’adapter, le partager, le rendre accessible. Revenir avec des objets, beaux, utiles, fonctionnels et éthiques. Je ne savais pas ce que je cherchais et pourtant j’ai trouvé : Atelier Almadie est né, comme ça, sur un coup de grâce."

Pauline, fondatrice d’Atelier Almadie